Sélectionner une page

Ho’oponopono (prononcer « Ho-o-pono-pono ») est une pratique et une philosophie de vie Hawaïenne ancestrale.

Elle est fondée sur 4 mots-clés pour améliorer nos relations, avec nous-mêmes et avec les autres.

 

Pourquoi Ho’oponopono permet d’améliorer nos relations ?

Ho’oponopono : une méthode simple

Les principes Ho’oponopono sont simples et axés autour de 4 mots-clés:

  • Désolé.e
  • Pardon
  • Merci
  • Je t’aime

Avant d’en dire plus sur les mots clés, je vous explique brièvement les principes.

La méthode Ho’oponopono a pour but de rétablir la paix et l’équilibre intérieurs, car ils sont la source d’influence de l’ensemble de nos relations.

Cette méthode est basée notamment sur le pardon et la prise de responsabilité de nos actes conscients et inconscients. En effet, même s’ils sont inconscients, nos actes relèvent de notre responsabilité. 

La prise de conscience et l’acceptation de ce principe de responsabilité sont la première raison pour laquelle Ho’oponopono peut nous permettre d’améliorer nos relations.

C’est seulement à condition d’avoir conscience et d’accepter notre responsabilité, que nous pourrons choisir d’agir sur nos comportements et nos interactions.

 

Ho’oponopono : une pratique rapide et individuelle 

 

Pour pratiquer Ho’oponopono, pas besoin de contexte particulier. 

La pratique d’Ho’oponopono est à réaliser seul.e et peut se faire au choix mentalement ou oralement.

Je vous explique la méthode concrètement dans la partie suivante.

En plus de pratiquer Ho’oponopono pour soi, nous pouvons également utiliser les 4 mots-clés Ho’oponopono dans notre communication avec les autres. 

Utiliser Ho’oponopono avec nos proches peut être un complément par exemple à la communication non violente.

Les mots simples et universels d’Ho’oponopono nous aident à rétablir l’harmonie du dialogue et de la relation.

 

Comment Ho’oponopono permet d’améliorer nos relations?

 

Ho’oponopono : un « nettoyage » de nos « mémoires ».

 

Dans cette partie, je vous donne ma compréhension résumée. Si vous avez envie de creuser le sujet, de nombreux livres et articles plus approfondis ont été rédigés par des auteurs spécialistes. Les informations sont disponibles facilement sur internet si vous les cherchez.

Ho’oponopono, ou le nettoyage de nos mémoires grâce à la répétition de 4 mots seulement.

Je vous l’accorde, le concept peut intriguer et même faire sourire au premier abord.

« Nettoyer » symbolise le fait de remettre à zéro les compteurs de nos croyances conscientes et inconscientes.

Nos « mémoires » sont ces croyances -actuelles ou anciennes, conscientes ou inconscientes- liées à toutes nos expériences.

Grâce au nettoyage Ho’oponopono, nous nous libérons de ces mémoires pour ainsi faire la paix en nous-mêmes.

 

Ho’oponopono : le chiffon microfibre de l’esprit

Pour imager, Ho’oponopono serait un peu comme un « chiffon microfibre » pour notre esprit. 

Attention, j’utilise cette métaphore dans le but d’imager et non pas de tourner en dérision Ho’oponopono. Loin de moi cette idée! D’ailleurs, si j’apprécie autant la méthode Ho’oponopono que les chiffons microfibres, c’est parce qu’ils sont tous deux simples et efficaces!

Si on garde en tête cette image de chiffon microfibre, pratiquer Ho’oponopono c’est un peu comme passer un chiffon microfibre sur une surface où la poussière s’est accumulée avec le temps. La surface représente ici notre esprit, et la poussière représente nos croyances et nos mémoires.

La première fois qu’on passe ce chiffon sur la surface poussiéreuse, on n’a pas forcément conscience de la couche de poussière qui s’était accumulée au fil du temps. Alors, le résultat devient spectaculaire et nous semble presque magique. Toute la poussière disparaît pour laisser place à une surface lisse et immaculée.

Par la suite, tout comme la poussière, nos croyances, nos jugements, nos « mémoires », reviennent sans cesse.

C’est pourquoi « nettoyer » est une habitude nécessaire à prendre pour garder la surface propre et nette. 

Ho’oponopono peut se pratiquer aussi régulièrement qu’on le désire. Par exemple à chaque fois qu’un événement désagréable nous contrarie. 

En pratiquant Ho’oponopono, nous nettoyons alors notre esprit et notre cœur de la poussière de ces mémoires avant qu’elle ne forme une couche trop épaisse.

En nettoyant nos mémoires et nos croyances avec la technique Ho’oponopono, nous serons donc plus facilement prêt à accueillir les événements sans a priori « poussiéreux ».

 

Les 4 mots-clés Ho’oponopono pour améliorer nos relations

 

Ho’oponopono est une méthode simple composée de 4 mots et étapes clés:

  • Désolé.e
  • Pardon
  • Merci
  • Je t’aime

Chaque mot et chaque étape a une signification et un impact sur un élément différent de nos conflits. 

L’impact Ho’oponopono fonctionne sur des conflits internes, et aussi sur des conflits avec les autres.

 

Désolé.e

La première étape dans la démarche Ho’oponopono est de reconnaître d’une part l’existence de la situation, et d’autre part notre responsabilité face à cette situation.

« Désolé » est le mot-clé associé à cette première étape de la démarche Ho’oponopono. 

Se sentir désolé ou être désolé, permet tout d’abord de prendre conscience de la situation sans chercher à nier le conflit.

Ensuite, être « désolé » nous permet d’accepter notre responsabilité sans rechercher la culpabilité (de soi-même ou des autres). 

C’est un premier pour prendre conscience que nous avons le pouvoir de changer les choses pour améliorer notre situation et nos relations.

 

Pardon

Demander pardon et pardonner est la deuxième étape Ho’oponopono.

Le pardon, c’est se pardonner et pardonner aux autres d’avoir été contribué d’une manière ou d’une autre à l’existence de la situation. 

 

Merci

Le troisième mot-clé d’Ho’oponopono est « Merci ».

En disant simplement « merci », nous sommes reconnaissants de l’opportunité d’apprentissage qui nous a été présenté.

Dire merci, c’est remercier l’épreuve imposée par la vie, de nous permettre d’évoluer et d’apprendre de nos erreurs.

 

Je t’aime

Quatrième et dernière étape du processus Ho’oponopono : répandre l’amour inconditionnel en nous et autour de nous

Dire « Je t’aime » permet d’ouvrir notre cœur et d’offrir l’amour et la bienveillance comme source de guérison et de réparation, à soi et aux autres.

 

 

En conclusion : Améliorer nos relations avec Ho’oponopono, c’est aussi simple que de se répéter intérieurement les 4 mots « Désolé.e, Pardon, Merci, Je t’aime » lorsque nous sommes face à des événements désagréables.

Pratiquer Ho’oponopono en conscience en mettant une intention derrière chacun des 4 mots-clés est encore mieux, mais pas indispensable.

 

 

Êtes-vous prêts à tenter l’expérience Ho’oponopono pour améliorer vos relations ?

Avez-vous déjà pratiqué Ho’oponopono? 

Racontez et partagez votre expérience en commentaire !