Si vous avez du mal à faire des compliments ou exprimer des remerciements sincères et profonds, la CNV apporte une méthode simple et efficace en 3 points.

La CNV (Communication Non Violente) est connue et reconnue comme technique pour mieux communiquer et gérer ses conflits. 

Ce qui est moins connu, c’est une technique CNV pour exprimer (et recevoir) de meilleurs compliments : plus impactants et plus personnalisés.

 

Faire un compliment, c’est déjà bien, non ?!

 

Oui c’est déjà bien car nous sommes tous plus ou moins à l’aise pour faire (et recevoir) les compliments. Tout dépend notamment de notre personnalité, notre éducation et nos habitudes. 

Pour certaines personnes il sera déjà difficile de dire un mot gentil comme « merci » ou « bravo ».

Pour d’autres en revanche il sera très facile de distribuer des « merci » des « bravo ». Distribuer des compliments simples est un réflexe et un acte naturel pour ces personnes.

D’autres encore sont habitués à gratifier tout le monde de compliments et superlatifs. Parfois sincères, parfois surjoués, comme par exemple « C’était vraiment super », « tu es formidable », etc.

Mais tous les compliments ne se valent pas

Le problème avec ces compliments simples et parfois surfaits, c’est qu’ils manquent en général de contexte et de profondeur.

La personne qui reçoit un « c’était génial » peut avoir du mal à comprendre ou accepter ce compliment. Elle peut même avoir un avis totalement différent et tout simplement ne pas comprendre le compliment.

Avez-vous déjà assisté à un spectacle (musique / théâtre/ etc) et félicité un artiste à la fin de la représentation par un « c’était super »? 

Peut-être que vous avez eu droit en retour à quelque chose comme « Merci… mais il s’est passé telle chose qui n’était pas prévue / j’ai oublié mon texte / il y a eu des couacs et fausses notes »

Et finalement, vous restez sur votre fin avec votre mot gentil renvoyé à la figure?

C’est comme si votre compliment n’avait eu aucune importance pour votre interlocuteur.

Frustrant ?

C’est normal! 

Car vous n’avez pas réussi à faire passer le message que vous souhaitiez. 

Vous avez le sentiment de ne pas avoir été entendu et compris.

Mais si votre compliment n’a pas été apprécié à sa juste valeur.

S’il a été mal compris ou incompris, peut-être qu’il manquait de contexte ou de profondeur ? 

Peut-être qu’il sonnait un peu « creux »? 

 

Pour que votre compliment soit mieux entendu et mieux compris, il faut simplement lui donner un peu plus de contexte et de profondeur.

 

La CNV apporte justement une technique en 3 points pour donner plus de contexte et de profondeur à vos compliments.

 

La technique CNV en 3 points pour faire de meilleurs compliments

 

Cette technique est tirée de l’ouvrage de Marshall Rosenberg « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) ». 

 

Elle contient 3 étapes simples qui peuvent être appliquées dans n’importe quel ordre.

L’auteur explique aussi que ces étapes peuvent être très brèves. 

Un compliment n’a pas besoin de durer 10 minutes pour être impactant, au contraire.

 

Voici les grandes étapes pour exprimer un compliment percutant :

  1. Décrire les actes précis qui ont contribué à notre bien-être
  2. Exprimer le sentiment de plaisir associé à ces actes
  3. Détailler le (ou les) besoin(s) que ces actes ont satisfait en nous

 

Si vous connaissez déjà les 4 principes de base de CNV, cela vous rappellera les 3 premiers principes :  « O. S. B. »

O = Observation

S = Sentiment

B = Besoin

Le quatrième principe de CNV (D = Demande) n’est pas nécessaire dans un compliment, puisque nous ne faisons pas de demande lorsque nous faisons un compliment.

Les 3 étapes CNV permettent de « remplir » et donner de la profondeur à votre compliment.

 

Plus vous donnez un contexte précis et détaillé, plus vous permettrez à votre interlocuteur de comprendre l’importance pour vous d’exprimer ce compliment… et plus vous lui facilitez la vie en lui permettant de le recevoir et de l’accepter simplement.

 

Etape 1 pour faire un compliment : décrire les actes précis qui ont contribué à votre bien-être

 

Si nous reprenons l’exemple d’une pièce de théâtre que vous avez appréciée.

Ne restez pas vague sur ce qui vous a plu en disant simplement « c’était génial », mais donnez un détail spécifique qui vous a plu.

Mentionnez par exemple de votre scène préférée.

La scène qui vous a le plus ému ou fait rire.

Par exemple :

« Bravo pour cette pièce ! J’ai vraiment adoré cette scène où tu faisais le clown »

 

Étape 2 pour un compliment percutant : exprimer le sentiment de plaisir associé à la satisfaction de vos besoins

 

Si on continue sur le même exemple de pièce de théâtre et de votre scène préférée, vous pourriez expliquer que cette scène vous a vraiment fait rire. Vous êtes heureux.se d’avoir passé une si bonne soirée.

Ici votre sentiment est tout simplement le plaisir de passer une bonne soirée et de rire.

« J’ai trouvé cette scène vraiment drôle et j’ai beaucoup ri ! J’ai eu beaucoup de plaisir à passer cette soirée ici. » 

 

Étape 3 du compliment avec la CNV : détailler le (ou les) besoin(s) que ces actes ont satisfait en vous

 

Il s’agit ici de donner un peu de contexte « personnel » pour expliquer en quoi faire ce compliment est important pour vous à ce moment là. Sans pour autant raconter votre vie en détails, cela aidera votre interlocuteur à mieux comprendre la portée de votre compliment.

Toujours sur l’exemple de pièce de théâtre et votre scène hilarante préférée. Vous pourriez dire par exemple 

« Ca m’a fait du bien de rire, il y a longtemps que je n’avais pas ri autant et j’ai eu une dure journée alors c’était vraiment agréable de me détendre »

Exprimer ce qui va bien est parfois aussi compliqué qu’exprimer ce qui ne va pas, et la Communication Non Violente est un outil aux multiples usages

Pour progresser il ne vous reste plus qu’à vous entraîner… 

Vous pouvez même commencer dès maintenant en laissant un commentaire à cet article 😁

 

Inscrivez-vous à la newsletter et obtenez l'accès aux ressources gratuites 1jour1pas

Merci pour votre inscription!